Ateliers vidéo « ACME »

 

3
créativité, imagination, technique et jeu !
imgrettig@hotmail.com
siège social : 14 rue danton – 94270 LE KREMLIN-BICÊTRE
N° SIRET : 52348802100016

 

 

1 : PRÉSENTATION DE L’ATELIER

L’atelier court métrage ACME complète parfaitement les différentes activités proposées aux enfants dans les centres de loisirs et les colonies de vacances. Elle peut-être également déclinée sous forme d’activité extra-scolaire tout à fait originale.

Ayant à la fois une formation de technicien audiovisuel et d’animateur, je sais combiner les aspects ludiques et artistiques sans perdre de vue le sérieux que requiert cette activité. Ce cocktail de travail, de jeu, de réflexion et surtout de créativité, permet aux enfants de découvrir à coup sûr un atelier nouveau et épanouissant.

J’anime cette activité depuis de nombreuses années (plus de 8 ans) et j’ai toujours mené à bien les ateliers que j’organisais. Ils donnèrent lieu à chaque fois à des courts métrages très différents. La comédie et le fantastique restent les genres de prédilection des enfants.

 

6

 

Pour ce qui est de mon implication dans l’écriture, je ne me charge que de rendre leurs histoires faisables en les encourageant parfois, à aller plus loin dans leur réflexion…

Il est enrichissant pour les enfants de découvrir les différents postes qu’on trouve sur les plateaux de cinéma et la logistique qu’il faut pour mettre en place un tournage.

C’est pourquoi selon le temps imparti à l’atelier (ce temps varie selon la structure qui l’accueille) les jeunes participants occupent l’un après l’autre, les postes de scénariste, cadreur, preneur de son, machiniste et d’acteur (uniquement pour ceux qui le veulent).

Au final, ils ont une vision assez proche du travail d’un metteur en scène.

La finalité de cet atelier en plus de son originalité, réside dans le fait que les enfants qui y participent se rendent compte que l’important dans la création cinématographique, est d’avoir une idée faisable et
de trouver la façon de la concrétiser, quel que soit les moyens dont on dispose.

2 : ORGANISATION DE L’ATELIER

2

L’atelier ACME propose 3 configurations :

1 : Configuration « Tourner-Monter » sur 1 jour
2 : Configuration « Cinéma Paradiso » sur 2 jours
3 : Configuration « Hollywood » sur 5 jours.

Une projection peut-être organisée en présence des parents à l’issue de chaque atelier dans les locaux de la structure qui l’accueille et Un DVD du film est bien évidement remis aux participants.

 Lieu

Principalement la structure accueillant l’atelier (centre de loisir, collège, école, colonie de vacances) et/ou quelques autres lieux (avec l’accord de la municipalité), selon les scénarios que les enfants inventeront.

 Public

Enfants dès 6 ans jusqu’à 12 ans

 Nombre de participants

De 3 à 10.

 Objectifs

– S’initier au jeu d’acteur face à la caméra et développer ses outils de comédien.

7
– Découvrir les différentes étapes d’un tournage et s’y confronter.
– Se familiariser avec le langage technique du cinéma.
– S’initier à l’écriture d’un scénario, la préparation d’un tournage, la prise de son, le cadrage, et le montage.
– Développer son imaginaire, sa créativité.
– Travailler en équipe autour d’un projet.
– Se confronter à son image
– Savoir repérer et nommer les transformations opérées par « l’œil de la caméra »

Un atelier se déroule au mieux sur une semaine, mais peut aussi se décliner sur 3 ou même seulement 1 jour, car cette organisation reste parfaitement modulable, du moment que les principales étapes sont respectées.

La pluie survient un jour de tournage extérieur ? Pas de panique !
Durant l’écriture du scénario j’anticipe à l’avance une en adaptant l’histoire. La continuité de l’atelier est ainsi assurée

1 : Configuration « Tourner-Monter » sur 1 jour

10h-11h : écriture du scénario
11h-12 h : répétitions

12h-14h : Pause repas
(un pique-nique peut-être organisé par la même occasion, les enfants étant tenus d’apporter leur repas.)

14h-16h30 : tournage
16h30-17h : projection

Les participants recevront un DVD du court-métrage une semaine plus tard
(l’attente du film permet aux enfants d’en apprécier encore plus la vision).

2 : Configuration « Cinéma Paradiso » sur 2 jours

Jour 1

10h – 12h : écriture du scénario
12h – 14h : Pause repas
(un pique-nique peut-être organisé par la même occasion, les enfants étant tenus d’apporter leur repas.)
14h – 17h : tournage

jour2

10h – 12 h : fin tournage
12h-14h : Pause repas
14 h – 17h : Initiation au montage

Les participants recevront un DVD du court-métrage une semaine plus tard.

3 : Configuration « Hollywood » sur 5 jours

La configuration la plus complète et la plus riche.
Les pauses repas de 12h à 14h, sont encadrées par l’animateur. Les enfants sont tenus d’emmener leur repas.
Cette configuration requiert un véritable esprit d’équipe, c’est pourquoi les repas communs sont de mises. En effet ils représentent des moment conviviaux durant lesquels les enfants peuvent échanger et comparer leur goûts en cinéma et leurs univers. De nombreuses idées de dernières minutes apparaissent souvent lors des pauses repas !

* Jours 1 et 2 : Préparation du tournage

 

 

10h-17h

 Initiation théorique au cinéma, vocabulaire technique et description d’un tournage.
 Écriture du scénario
 Repérage lieux de tournage
 Costumes et Décors (si besoin)
 Effets spéciaux (si besoin)

* Jours 3 et 4 : Tournage

10h-17h

C’est la mise en image, les enfants mettent en pratique
la théorie acquise le jour précèdent, car ils sont face
aux petites difficultés rencontrées par un tournage
et acquièrent la relative rigueur que celui-ci demande.
L’effort n’est pas très difficile a faire dans ce cas là,
en effet, les tournages sont à coups sûrs des moments
joyeux qui sortent de l’ordinaire !

* Jour 5 : Visionnage – pour aller plus loin

 Visionnage des scènes filmées, les « rushs ».
 Critique des participants sur le travail effectué, bilan.
 Initiation au Montage

Les participants recevront à la fin de l’atelier, un DVD du court-métrage.

3 : TECHNIQUES DE CINEMA

Évidement il est important que les jeunes participants repartent avec un DVD mais aussi avec un petit savoir technique sur cette forme d’art qu’est la mise en scène au cinéma.
C’est pourquoi dans le cadre de la « configuration Hollywood » je m’applique à faire un petit cour théorique sur les différentes échelles de plans et les postes qu’on trouve sur les tournages, schémas et photos à l’appui.

Nous voyons lors de ce petit cour :
les valeurs de plan

La plongée
La contre-plongée
Contre plongée
Pour les êtres vivants

 Plan Moyen
 Plan Américain
 Plan Taille
 Plan Poitrine
 Gros Plan
 Très Gros Plan

Pour les lieux

 Plan D’ensemble
 Plan de Demi Ensemble

Les mouvements de caméra

 Travelling (Haut, Bas, Circulaire, à l’épaule, sur rails…)
 Panoramique

La machinerie

 la steady-cam
 la grue
 la voiture travelling

4 : MATERIEL UTILISE

1 caméscope de poing NX5 de SONY qui permet de filmer en Haute Définition pour une meilleure qualité d’image.

cam
1 pied de caméra qui permet des mouvements de caméra fluides.

pied

1 micro micro PHILIPS SBC ME 70 et son casque audio PHILIPS SBC-HP400

casquemic

Le montage est effectué avec le logiciel ADOBE PREMIERE CS 6 qui offre une approche du montage virtuel à la portée de tous, de plus les jeunes participants sont déjà très à l’aise avec l’outil informatique.

mont

 

GALERIE PHOTOS

DSC00305

DSC00304

Fabrication des décors et des personnages en pâte à modeler de « Billy le voleur » avec les enfants du centre de loisirs Aimé Césaire (Kremlin-Bicêtre).

 

 

 

 

 

Atelier maquillage et cinéma pour le film « la colo des zombies » centre Andasca (Saint Affrique) été 2008.

1

 

4

 

7 : RECOMMANDATIONS D’ANCIENS EMPLOYEURS

Par une heureuse pédagogie, Jean-Marc Rettig a abouti deux réalisations. Un court métrage d’animation avec des personnages en pâtes à modeler, et une parodie d’Asterix, en faisant jouer les enfants. Lors de ces animations les diverses tâches qui contribuent à faire du cinéma une animation collective, étaient envisagées et les postes ont étaient tenus par les enfants.
Ces deux réalisations s’inscrivent dans la continuité d’un travail d’initiation à la technique et l’art de l’image.

Luc Sarion – Directeur Centre de loisirs LEO LAGRANGE Cornebarrieu

************************************************

L’activité proposée par Jean-Marc Rettig fût un vrai succès, car elle se démarquait réellement des autres. En effet les enfants étaient ravis de participer activement à la création d’un film avec tant de précisions, Jean-Marc Rettig ayant su mêler avec brio ses connaissances professionnelles de technicien de l’image, et ses compétences d’animateur en colonie de vacances.

Landry Moles – Directeur colonie ANDASCA Bordeaux

******************************************************

Nous avons travaillé à trois reprises avec Jean-Marc Rettig pour encadrer les ateliers courts métrages et à chaque fois, la mission fût complètement remplie avec succès. En effet la dimension filmique étend les techniques du jeu d’acteur dans un univers à la fois proche du théâtre, et transformé par « l’œil de la caméra ». Ici, nous avons improvisé grâce a ces compétences des « studios de tournage » et non pas des « plateaux de théâtre ».
Les participants ont eu l’occasion de s’improviser techniciens pour percevoir toutes les subtilités d’un tournage.
Lors du montage et du visionnage des scènes, ils se sont se confronter à leur propre image, et acquit de nombreuses connaissances du point de vue technique et artistique.

Agnes Manas – Organisatrice du stage Court Métrage Compagnie OLINDA – Aix en Provence

***************************************************

 

8

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s